Mon deuxième trimestre de grossesse (Baby Number 2)

Hello tout le monde,

 

Le deuxième trimestre de grossesse est déjà fini !!! Que ça passe vite ! La rencontre approche et j’ai l’impression de m’être beaucoup moins préparée psychologiquement que pour Clément. En même temps vous me direz, je dois gérer un petit bout d’à peine un an et ce n’est pas de tout repos…

Quels ont été mes symptômes ? Mes questionnements sur ce second trimestre ? Mon organisation avec Clément ?… Je vous raconte tout ça !

 


Mes symptômes sur ce second trimestre

 

J’ai retrouvé ma forme et ça fait du bien ! Comme souvent, pour le premier trimestre (que vous pouvez retrouver ICI) j’ai été très fatiguée et ça a été assez difficile de gérer Clément (qui dormait très peu à ce moment là et se réveillait la nuit) et ma fatigue qui prenait le dessus.

J’ai eu également quelques douleurs au dos que je n’avais pas eu pour ma première grossesse. Il faut dire que mon ventre était plus gros et en plus je devais porter Clément. Donc au niveau du poids sur mes lombaires ce n’était pas le top ! Pour remédier à ça j’ai été voir mon amie chiropraticienne et j’ai aussi opté pour du portage grâce à une écharpe en sling. Mon petit bébé koala était bien calé et moi je ne souffrais plus du dos.

Pour continuer au niveau des douleurs, les plus importantes ont été au niveau de mes ligaments. Ils tiraient beaucoup, notamment la nuit. Lorsque je changeais de position, il n’était pas rare que je me réveille à cause de ces douleurs. Là encore, c’était bien plus important que pour Clément. Mon ventre étant plus gros, il est normal que mes ligaments tirent plus.

 

Parlons un peu du positif car il y en a quand même bien plus ! J’ai senti mon bébé bouger assez tôt ! C’est l’avantage de connaitre les sensations. En début de 4e mois je sentais déjà ses petits mouvements… Ces moments sont tellement magiques ! Je ne m’en lasserai jamais. Ils sont aussi tellement rares dans la vie d’une femme que j’essaye de tout mémoriser afin de me souvenir de ces sensations…

 

Un autre merveilleux moment est celui de la confirmation du sexe de notre bébé. Nous avions déjà eu une tendance à l’échographie du 3e trimestre mais là nous en avons eu la certitude ! Nous attendons un deuxième petit homme !

Nous sommes les plus heureux ! Notre premier garçon nous comble de bonheur et se dire que nous allions avoir un autre petit prince pour agrandir notre famille est magique ! Ils vont être deux frères proches, ils vont grandir et évoluer ensemble, nous ne pouvions espérer mieux.

 


Mes questionnements 

 

Car oui, il y en a eu beaucoup durant cette deuxième grossesse.

Ma première réaction était bien sûr une réaction de joie, de bonheur ! Mais très vite, je me suis dit que je n’avais pas assez profité de Clément, qu’il allait peut-être être déçu d’avoir un autre bébé et de ne plus être seul avec papa et maman… Ces doutes ont totalement disparu lors du second trimestre. En y réfléchissant, je me suis simplement dit que c’était un très beau cadeau de la vie, pour nous comme pour lui. Avoir un frère aussi proche de lui avec qui jouer, partager, discuter… Il n’y a rien de mieux.

 

En revanche j’ai eu beaucoup de questionnements quant à notre changement de vie. Dans un premier temps nous avons changé de voiture, puis nous avons changé de logement. Nous avons trouvé une maison, le déménagement s’est fait alors que j’étais enceinte de 6 mois et demi. Nous avons donc géré les cartons, les dossiers avec toute la paperasse, les prises de tête des choses qui ne vont pas dans le sens que l’on souhaiterait… Ça a été une période assez lourde en terme charge mentale ! Beaucoup de choses à penser, des tonnes d’idées et de tâches à accomplir… On sait que ce n’est que pour du bonheur mais il faut avouer que déménager en étant enceinte n’est pas de tout repos. Je ne suis pas la première et je ne serai pas la dernière à le faire donc il faut surtout se ménager et faire ce que l’on peut sans forcer et en prenant au maximum soin de soi.

 

Avec toutes ces choses à penser et à faire, j’ai nettement moins trouvé le temps de penser à notre bébé 2. Je me souviens que pour Clément j’avais acheté des vêtements, pensé sa déco, tout préparé avant sa naissance. À l’heure où j’écris cet article, j’en suis à presque 8 mois de grossesse et nous vivons dans les travaux. Sa chambre n’est absolument pas prête, ma valise maternité non plus d’ailleurs… J’essaye de prendre chaque jour un petit moment pour me poser, discuter avec lui mais j’avoue avoir nettement moins le temps de préparer sa venue. C’est quelque chose qui est assez difficile à vivre car j’ai l’impression de ne pas lui apporter de l’importance, ce qui n’est bien évidemment pas du tout le cas ! Mais notre vie a changé, nous avons un premier petit homme dont il faut s’occuper et qui demande beaucoup d’attention.

Je prépare sa venue notamment grâce à l’hypnonatal et l’haptonomie. Ces moments me permettent de me connecter pleinement avec mon deuxième bébé. Ce sont des préparations à l’accouchement que j’adore ! Je ne pense qu’à nous deux, on peut alors communiquer, se détendre, prendre du temps pour soi. Je ressors de ces séances totalement reboostée et du coup bébé aussi ! Si maman se sent bien, lui aussi.

 

 


Organisation avec Clément

 

Depuis que je sais que je suis enceinte, et encore plus depuis que mon bidon grossit, je fais attention à me ménager même si Clément demande beaucoup d’attention. Je suis toujours très présente pour lui mais je lui explique que je ne peux plus le porter aussi longtemps qu’avant, que parfois je suis plus fatiguée… Du coup on a changé un peu nos habitudes.

J’essaye de ne le porter qu’en écharpe car il a toujours besoin de ce contact, il reste mon bébé. Mais quand je n’ai pas l’écharpe et bien je le fais marcher tant bien que mal à côté de moi. Il développe sa motricité. Quant à moi je fais attention à ne pas trop me pencher afin de garder le dos droit.

Lorsque nous jouons ensemble je m’assois à sa hauteur, sur un petit coussin afin de ne pas souffrir du dos.

Le plus gros changement a été au niveau du sommeil. Jusque là, je passais entre 30min et 1h à endormir Clément. Nous alternions entre la berceuse, le câlin dans les bras, le bercement… J’étais épuisée… J’avais extrêmement mal au dos. Jusqu’au jour où je ne pouvais plus et où nous avons décidé avec Julien de changer la routine dodo. Il avait besoin de savoir s’endormir seul. Nous avons donc beaucoup discuté avec Clément, pour lui expliquer de nouveau tous les changements qu’il était lui aussi en train de vivre. Depuis ce jour, nous le couchons, il pleure 30 secondes (parfois il ne pleure même pas) puis réussit à s’endormir seul… Nous revivons avec Juju et Clément aussi. Il est tellement plus serein avec le dodo et l’endormissement… Ça fait extrêmement plaisir de le voir comme ça.

 


Ma grossesse se passe vraiment très bien et je suis ravie de pouvoir vivre ces moments si sereinement. J’ai beaucoup de chance de pouvoir continuer toutes mes activités malgré la vie très speed que nous avons mené ces derniers temps. Je prends tout de même des moments de repos et Julien m’aide aussi beaucoup.

 

Je vous laisse avec l’évolution de mon bidon ces trois derniers mois et je vous fais de gros bisous !

 

 

À très vite,

 

Emeline

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

1 Commentaire

  1. Mamou
    27 août 2018 / 19 h 09 min

    Encore une fois tres joli article .
    Que de questionnement
    Nous aussi on a l’impression d’etre Moins attentifs au mini2.
    Comme disait jordi : dur dur d’etre Un bb !!!
    Mais les 2 titis vont , à n’én Pas douter, s’entendre comme 2 larons et vous faire vite oublier vos pensées, du genre : je le néglige au bénéfice de l’autre ou bien il va penser que je l’aime moins etc….. et j’en passe !!!!
    N’en doutes pas vous faites tout ce qu’il faut !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *