Mon 3e trimestre de grossesse

Après la naissance de notre petit bout, j’ai eu besoin d’un peu de temps pour prendre mes marques, pour se découvrir mutuellement et puis pour dormir un peu quand il dormait aussi 🙂

Mais c’est avec un grand plaisir que je reviens enfin pour vous parler de mon troisième trimestre de grossesse.

J’ai eu la chance d’avoir une grossesse qui s’est extrêmement bien déroulée du début à la fin. Lors de mon dernier trimestre je n’ai pas eu de désagréables symptômes comme de la rétention d’eau, une prise de poids importante, des maux de dos… J’ai bougé tout au long de ma grossesse, j’ai vraiment cherché à garder une activité physique adaptée aux changements de mon corps. Jusqu’à la veille de mon accouchement j’ai été à la piscine, j’ai marché, ne serait ce que 15 min mais ça me faisait beaucoup de bien.

Du coup, j’ai eu la forme jusqu’au bout. J’ai pris pas mal de poids sur les 4 premiers mois et finalement assez peu sur le dernier trimestre ce qui m’a permis de bouger facilement. Ceci dit, j’avais tout de même la sensation de mettre beaucoup plus de temps à effectuer des tâches classiques, j’étais vite essoufflée, surtout que ce dernier trimestre s’est fait pendant les grosses chaleurs. En revanche je m’écoutais tout le temps, si j’étais fatiguée, je dormais, si j’avais chaud, je restais chez moi à me reposer au frais ou bien à la piscine… C’était le plus important pour moi, écouter mon corps.

En revanche je dormais vraiment très mal la nuit ! Déjà il était compliqué de trouver ma position et puis lorsque j’arrivais enfin à m’endormir, j’étais réveillée toutes les 3h (comme pour me préparer au futur rythme de bébé)…

Je me souviens avoir eu une sensation assez étrange 3 ou 4 jours avant l’accouchement, j’avais le sentiment de ne plus avoir de place dans mon propre corps ! Comme si notre titi prenait toute la place 🙂 Quelques jours après il était à nos côtés.

En ce qui concerne les examens, nous avons fait l’échographie du 7e mois. Nous avons eu la chance de voir la bouille de notre petit bout en 3D de façon très claire ! D’ailleurs nous reconnaissons très bien son visage sur cette écho maintenant qu’il est né. Nous l’avons même vu sourire sur ces images, un moment tellement magique !!!

Puis il y a les examens à l’hôpital afin de savoir si vous êtes porteurs du streptocoque B et pour vérifier l’évolution du col. Si vous n’avez pas fait de préparation à l’accouchement plus tôt, elle débutera lors de ce dernier trimestre, à l’hôpital ou autre.

J’ai aussi fait des séances de chiropractie tout au long de ma grossesse afin d’éviter les maux de dos et faire de la place à notre bébé. Je vous conseille de pratiquer ce genre de choses, ça fait un bien fou à vous même et votre bébé !

Au niveau psychologique, je me suis efforcée de rester sereine. C’était une de mes priorités lors de toute ma grossesse, garder la « zen attitude ». J’étais persuadée que cette positivité se ressentirait sur notre bébé et son arrivée. Je n’ai jamais été angoissée par l’accouchement, pour moi c’est la chose la plus naturelle au monde et je me disais qu’il n’y avait aucune raison de paniquer. Quand bien même quelque chose aurait pu arriver, j’étais prise en charge dans un bon hôpital, ce qui me rassurait. Ce qui pouvait me faire appréhender c’est plutôt le discours des mamans qui sont passées par là. Chacune vous raconte comment cela s’est déroulé pour elle, chacune avec son ressenti et là ça peut vous faire vite paniquer… Chaque grossesse, chaque personne, chaque accouchement, sont différents, faites vous confiance et tout se déroulera bien.

Encore un merveilleux trimestre où on sent et on voit bébé bouger de mieux en mieux, on a des interactions avec lui et puis on a ce bidon que je trouve tellement beau.

Bien évidemment sur la fin de ce trimestre, l’impatience commence à vous envahir mais il faut profiter de chaque instant où vous le sentez bouger car c’est une sensation extraordinaire et cette fin de grossesse file à toute vitesse !!! Entre impatience, appréhension, excitation… Ce dernier trimestre est fort en émotions !

À très vite,

Emeline

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *