Hello tout le monde,

Vous êtes assez nombreuses au quotidien à me demander comment je fais pour être toujours souriante, toujours de bonne humeur, notamment sur mes réseaux… « On dirait que tu n’as jamais de problème, que tout va bien tout le temps, que tu n’es pas inquiète… »

Je peux vous assurer une chose : des problèmes j’en ai, comme tout le monde. Des plus ou moins gros selon l’importance que je leur donne, mais je sais désormais me concentrer sur le positif et j’ai ce côté optimiste en moi qui ne me lâche pas. 

Alors est-ce que je suis triste parfois ? La réponse est oui !

Est-ce que je me sens perdue de temps en temps ? Oui !

Est-ce que je me sens nulle parfois ? Oui !

Est-ce que j’ai peur pour mes enfants, ma famille, moi ? Oui ! 

Est-ce que je me sens dépassée par certains de mes soucis ? Oui ! 

Néanmoins ça ne dure jamais très longtemps et je rebondis assez vite. alors comment je fais ? Quelles sont mes astuces ? Je vais vous les donner, mais avant toute chose ne pensez pas que ce sera simple, que ça se fera du jour au lendemain, que votre optimisme arrivera en claquant des doigts. C’est un travail de tous les jours, un travail sur soi car la nature humaine n’aime pas se concentrer sur le positif et a plutôt tendance à regarder le négatif. Il va falloir combattre vos vieux démons mais vous verrez que vous vivrez tellement mieux !

Dépasser ses peurs : adopter une routine bien-être

On a peur car on cogite. Notre cerveau nous fait anticiper des événements qui ne se produiront peut-être jamais mais c’est ainsi. On cogite, on cogite jusqu’à se créer des angoisses pour des choses qui ne sont pas encore arrivées. Pour éviter cela, j’ai adopté une routine bien-être chaque jour. À vous de décider quand vous souhaitez la faire selon votre emploi du temps. De mon côté, je la fais le matin. Lorsque tout est encore calme et que je n’entends que le bruit des oiseaux. Je me réveille environ 1h avant le réveil des enfants. Je lis pendant une dizaine de minute. Puis je me dirige vers le lavabo, je passe de l’eau sur mon visage, je mets doucement mon corps en action. Ensuite je pratique une sorte de gym douce ou du yoga. Je termine toujours par une seance de méditation ainsi que de l’écriture. J’écris les choses dont je suis fière, mes projets, ce que j’aimerais devenir, je pratique la gratitude… Cette routine me permet de commencer la journée en me recentrant sur le moment présent et sur mon corps. À la fin, je me sens en forme et forte, prête à commencer cette journée dans les bonnes conditions.

Pour débuter la méditation, n’hésitez pas à suivre des cours de méditation guidée. C’est assez difficile au départ puisque votre esprit fait sans cesse entrer des pensées dans votre cerveau. Il est compliqué de les contrôler alors la méditation guidée peut vous aider. Il existe les applications comme petit bambou ou 7mind. Sur youtube vous pouvez aussi suivre Mike meditation.

La catastrophe qu’on imagine n’arrivera peut-être jamais !

 

Le nombre de fois que j’ai imaginé des choses, que je me suis angoissée et pour lesquelles tout s’est finalement bien passé… « J’ai une présentation à faire, je vais perdre mes mots, je ne vais pas réussir à exprimer ce que je veux… » « Mon enfant va tomber malade de ci ou de ça… » « J’ai rencontré quelqu’un qui me plaît mais je sens que je ne vais être à la hauteur… » Bref je suis certaine que vous voyez de quoi je parle et que cette situation vous est déjà arrivée. Très souvent, on anticipe les choses, c’est ce qui arrive à nous angoisser. On a peur que certains événements nous arrivent alors on commence à prendre panique. Mais en réalité, ils ne sont pas arrivés au moment où vous ressentez cette angoisse. Quand je sens que je commence à partir dans ce type de panique, je me recentre instantanément dans le moment présent. Je me dis « là, maintenant, tout va bien Emeline. tu gères la situation… » Je me sens mieux quasiment de suite. J’en profite alors pour me concentrer sur des choses qui me font du bien. Je lis un bouquin, je regarde une émission, je pars me promener, j’écoute les oiseaux, je regarde les arbres… Bref n’importe quoi qui me plonge dans l’instant présent et qui me fait du bien.

Accepter ses émotions

 Nous avons des émotions, c’est bien normal, nous sommes humains. Si nous ressentons certaines choses c’est qu’il y a des raisons. Ne commençons pas à prendre des médicaments pour calmer nos peurs, mais cherchons plutôt d’où elles viennent pour tenter de les apaiser. L’important est surtout de les accepter, de les laisser venir et d’être ok avec elles. 

« Je me sens mal, j’ai envie de pleurer pour n’importe quelle raison ? » Et bien c’est ok, je vais pleurer, je vais laisser mon émotion sortir et je reprendrai le dessus ensuite. Aucun problème. Ne pas lutter contre vos émotions. Sachez que plus vous luttez, plus celles-ci vous donneront du fil à retordre. Laissez les venir, acceptez-les et vous verrez que très vite elles partiront comme elles sont venues.

 

Christophe André, psychiatre et auteur, utilise une image qui va vous permettre de comprendre ce que je viens de vous dire :

« Imaginez-vous, que vous êtes en train de nager dans la mer au loin et qu’un courant vous emporte.

Si le courant est trop fort pour regagner le rivage, n’essayez pas de nager à contre-courant, vous allez très vite vous épuiser…

Si vous vous laissez dériver par le courant en essayant de ne pas couler, vous allez finir par regagner la plage, même si c’est un ou deux kilomètres plus loin. Mais vous aurez la vie sauve !

Il en est de même pour l’angoisse, elle va finir par se calmer et beaucoup plus vite que si vous  tentez de lutter contre elle.

Vous allez réussir à vaincre l’angoisse qui va s’en aller d’elle-même.

Plus on accepte, nos émotions sans lutter, plus on a le contrôle dessus.  C’est paradoxal, mais cela fonctionne et la science le démontre grâce à la thérapie d’acceptation. »

 

Vous voyez l’idée ? On accepte, on continue d’avancer avec une angoisse et elle va finir par disparaître. D’autant plus vite si vous vous concentrez sur le moment présent.

Sport et respiration

 

Ce qui m’aide beaucoup aussi lorsqu’une angoisse commence à arriver, c’est de respirer et de me concentrer dessus. Notre cerveau n’est pas multitâches comme nous pouvons le croire. Il va avoir beaucoup de mal à se concentrer et sur la respiration et sur votre angoisse. Calmez-vous, concentrez-vous sur votre respiration, sur votre souffle qui entre dans votre corps pour le purifier, lui redonner de la force et imaginez que tout le négatif sort en même temps que vous expirez. 

 

Le sport est aussi un excellent moyen de lutter contre l’angoisse quelle qu’elle soit. Non seulement vous vous dépenserez, vous penserez à autre chose et vous ferez du bien à votre corps, mais en plus, vous sécréterez une hormone qui s’appelle l’endorphine et qui est l’hormone du bien-être. Je pratique beaucoup de sport, que ce soit le matin lors de ma routine, ou encore dans la journée ou en soirée. Lorsque je n’en pratique pas je sens de suite la différence. Je me sens plus énervée, plus fatiguée paradoxalement, et plus vite angoissée. Le sport va vous aider à calmer vos angoisses physiquement et non chimiquement

On ne peut pas vaincre l’angoisse. Il faut l’accepter, l’apprivoiser et lâcher prise. Pour ma part j’utilise au quotidien tout ce dont je vous ai parlé dans cet article et je suis nettement moins angoissée. Comme je vous le disais, je suis aussi de nature très optimiste. C’est à dire que je ne m’acharne pas sur un côté négatif et assez vite je tire le positif d’une situation et je me remotive. Selon les situations de la vie, le côté positif peut être compliqué à voir au moment où l’événement se produit. là encore, vivre son émtion, l’accepter, lâcher prise et vous verrez qu’avec le temps vous reprendrez le dessus et reverrez les choses du bon côté. 

Tout ça est un travail de longue haleine, rien n’arrive tout seul mais je peux vous assurer que si vous mettez des choses en place, vous vivrez beaucoup mieux avec une potentielle angoisse. La chose qui reste primordiale pour moi est de vivre l’instant présent ! 

Alors oui, comme tout le monde j’ai des problèmes, j’ai des angoisses sauf que je suis ok avec elles. Je ne les nourris surtout pas et elles passent comme elles sont venues.

Avez-vous des astuces pour lâcher prise ? N’hésitez pas à me les laisser en commentaire.

Je vous fais de gros bisous, prenez soin de vous et je vous dis à très vite,

Emeline

Rendez-vous sur Hellocoton !