Hello tout le monde,

J’imagine que nous nous sommes tous posés cette question un jour ou l’autre. « Comment être heureux ? ». À de nombreux moments de notre vie, nous sommes amenés à nous le demander. Quand nous sommes adolescents où nous cherchons alors notre voie ou une reconnaissance, quand nous sommes célibataires alors que nous rêverions d’être en couple, quand nous ne sommes pas heureux au travail… Il y a de multiples raisons de se poser cette question au cours de notre vie et de rechercher ce bonheur et cette vie heureuse.

Je ne vais pas vous donner de recettes miracles car vous vous doutez bien qu’il n’y en a pas, en revanche je vais vous donner des choses à faire pour être heureux durablement. Je vous parlerai bien de ce bonheur durable que vous cultiverez tout au long de votre vie et non seulement ce bonheur que l’on peut ressentir lorsque l’on achète une paire de chaussures où la dernière TV 4K.

C’est un sujet qui me passionne et au cours de mes nombreuses lectures (que vous pouvez retrouver ici) en terme de développement personnel, j’ai déniché une définition du bonheur qui me plâit tout particulièrement. Être heureux ne signifie l’être constament. Il y a des événements dans la vie ou encore des périodes de vie qui font que nous ne pouvons pas être heureux. Je pense bien sûr à la perte d’un être cher. Cet événement fait partie d’une vie et il y a tout un travail absolument nécessaire et des étapes par lesquelles passer pour retrouver sa sérénité.

 

 

 

Guillaume Fond, qui est un docteur en psychiatrie et neurosciences, donne une définition du bonheur qui me plaît beaucoup : »Le bonheur c’est vivre une vie riche et pleine de sens, avec plus de positif que de négatif, disons à proportion deux tiers/un tiers ». Vivre une vie riche et pleine de sens… Voici ce qui résonne en terme de bonheur selon moi. Lorsque vous déciderez de vous retourner et de repenser à votre vie, c’est ce qui vous restera. Qu’avez vous fait dans votre vie, a t’elle été riche et remplie de sens ?

Vous seul êtes responsable de votre bonheur

  • Vous êtes responsable de votre bonheur. J’en arrive alors au premier point qui est de vous dire que vous seul êtes responsable de votre bonheur. Personne ne pourra décider à votre place de ce qui vous rend heureux. N’attendez pas que votre entourage, votre patron, vos amis ou qui que ce soit fassent les changements nécessaires pour que vous soyez heureux. C’est à vous de le vouloir et c’est vous et vous seul qui serez responsable de votre bonheur.
  • Ne pas chercher le bonheur dans le matériel. Vous ne trouverez pas votre bonheur dans le fait d’AVOIR ou de FAIRE. Ça n’est pas parce que vous n’avez pas la dernière Porsche que vous n’êtes pas heureux. Je l’ai toujours dit, si vous n’êtes pas heureux aujourd’hui et que vous ne profitez pas de votre quotidien aujourd’hui, vous ne le serez pas plus en étant « riche » en terme financier.
  • Ne pas attendre le remède miracle. Le remède miracle n’arrivera pas. Ça n’est pas en claquant des doigts que vous trouverez le bonheur. Cela nécessitera un certain travail sur vous même, une introspection… Nous allons y revenir un peu plus bas.
  • Arrêter d’attendre que la peur s’en aille. La peur ne partira pas. On a souvent peur de faire quelque chose, de se lancer dans un projet, de réaliser un rêve… Il faut savoir que celle-ci est la pour nous donner une information, pour nous aider à poser une réflexion et à éviter de prendre de trop gros risque mais elle ne partira pas. Si vous estimez que vous avez suffisamment réfléchi et que les feux sont au vert alors foncez ! Il est naturel d’avoir peur surtout lorsqu’on entreprend quelque chose de nouveau puisque nous allons dans l’inconnu. Mais comme on le dit « la peur n’évite pas le danger ». Une fois le « danger »appréhendé et limité, foncez !
  • Faire sa propre introspection. Cela nécessite de se poser dans nos vies à 1000 à l’heure et de réfléchir sur ce que nous sommes, ce que nous voulons, ce qui nous fait plaisir… Pour cela je vous conseille le livre « Je fais de ma vie un grand projet » de Guillaume Fond dont je vous parlais plus haut. Il vous permettra d’aller à l’intérieur de vous même et de trouver les manières de réaliser cette introspection et ainsi de savoir ce que vous voulez faire dans votre vie. C’est très personnel et cette démarche est à faire par vous même.
  • Passer à l’action. Une fois que vous avez trouvé ce que vous souhaitez et que vous avez réalisé cette introspection, il est alors question de passer à l’action et d’appliquer ce qui va vous rendre heureux. Ce point peut être confrontant avec votre entourage. Vous pouvez faire des choix qui ne leur conviennent pas mais ça n’est pas grave, il faut poursuivre car il s’agit de VOTRE vie, de VOTRE bonheur et nul ne peut savoir, à part vous, ce qui vous convient. Ils finiront par l’accepter en vous voyant heureux.
  • Calmer le petit hamster qui tourne dans sa roue. Si vous avez lu mon article sur la charge mentale, vous voyez certainement de quoi je parle. J’apparente nos pensées à ce hamster qui court sans fin dans sa roue. Concernant le bonheur, il faut penser moins et ressentir plus. Laissons un instant nos pensées et concentrons nous sur ce que nous ressentons au plus profond de nous. Nous avons souvent les réponses à nos questions en écoutant notre corps et nos sensations.
  • Cultiver la gratitude. Je vous en parle souvent, il s’agit du fait d’être capable de voir que ce qui nous entoure est beau. Sachez apprécier un oiseau qui chante, dites merci à la vie de vous avoir offert ce que vous avez. Je ne parle pas de matériel, mais au contraire de tout ce qui ne s’achète pas. Regardez autour de vous, dans votre vie, nous avons tous des choses qui nous sont arrivées, des personnes qui nous entourent pour lesquelles nous sommes remplies de gratitude. Sachez les reconnaître et les apprécier au quotidien. Si cela vous intéresse, il y a le « Five minute journal » qui est très enrichissant. Il s’agit de se poser chaque jour, seulement 5min, pour avoir de la gratitude.
  • Sachez vous entourer. Entourez-vous des personnes qui vous font du bien, qui vous veulent du bien, qui vous font grandir, qui vous permettent de vous épanouir, d’avancer. Fuyez les personnes qui vous écrasent, que vous sentez nocives.
  • Arrêtez de vouloir tout contrôler. Dans notre vie nous voulons tout calculer, tout contrôler, savoir quand nous allons trouver un travail, avoir des enfants, partir en voyage… En réalité, il est très bon de lâcher prise de temps en temps. La vie nous envoie des signes au quotidien et nous passons souvent à côté. Sachez décrypter ces signes. Pour cela : lâchez prise !

Le bonheur ne viendra pas frapper à votre porte si facilement. N’attendez pas d’être heureux sans rien faire. Ne vous dites pas que vous serez plus heureux lorsque vous aurez changé de travail, lorsque vous aurez un mari, lorsque vous vivrez aux États-unis… Vous pouvez être heureux dès maintenant, à vous de le décider. Alors c’est parti, lancez-vous et soyez heureux ! 

Je vous fais de gros bisous et vous dis à très vite,

Emeline

Épinglez cette image dans votre tableau Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !