Voyage (lointain) avec bébé

Hello tout le monde,

 

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que nous aimons voyager avec notre petit homme qui a aujourd’hui 9 mois. Dès ses 3 mois nous avons pris l’avion et nous sommes partis en Sardaigne (vous pouvez trouver l’article sur la Sardaigne ICI et les conseils pour un voyage moyen courrier avec bébé ICI).

Nous avons pu constater lors de nos voyages et nos déplacements que tout était très facilités lorsque vous voyagez avec un petit, nous nous sommes donc laissés tenter par un plus long voyage et surtout plus lointain.

Vous avez été très nombreux à me poser des questions sur la manière dont nous avons géré ce voyage. À travers cet article je vais essayer de répondre à toutes vos interrogations de façon générale mais aussi plus précisément sur le Canada à cette période (c’est à dire dans le grand froid) 🙂

 

Organisation générale 

  • Quelque soit le pays où vous vous rendez, renseignez vous sur le climat. Quelle température risque t’il de faire ? Mon enfant va t’il les supporter ? Pour vous donner un exemple, au Canada il faisait -15 degrés à la période où nous sommes partis. C’était tout à fait faisable avec les bons équipements. En revanche si nous étions partis quelques semaines avant pendant les -40 degrés, notre petit bout n’aurait pas pu mettre un pied dehors. Les Canadiens nous ont dit que leurs enfants ne sortaient pas et utilisaient la ville souterraine. Il est donc primordiale de se tenir informé des températures du pays dans lequel vous vous rendez. Chaud comme froid !
  • Ensuite, selon le climat, veillez à prendre la tenue adéquate afin que votre enfant se sente bien et ne subisse pas les promenades. Voici l’équipement que nous avons utilisé pour Clément, avec lequel il n’a absolument jamais eu froid :

=> Une combinaison Red Castle ultra chaude 

=> Une combinaison de ski Columbia en dessous de la Red Castle

=> En dessous de la combinaison nous l’habillions tout à fait normalement. Nous ajoutions également un bonnet si besoin.

=> Lorsqu’il était dans sa poussette nous mettions la protection plastique tout autour de celle-ci afin qu’il n’ait pas de vent, ni de neige sur lui et qu’il n’ait pas froid.

 

  • Pensez également à vous renseigner quant aux hôpitaux présents proches des lieux où vous allez et notez les numéros de secours d’urgence.
  • À chaque fois que nous partons en voyage dans un autre pays, nous emmenons une trousse de secours pour la bobologie mais nous voyons également avec notre médecin pour emporter des médicaments afin de palier à des petits soucis du type diarrhée, rhume, maux de tête, maux de gorge, toux…

 

Le vol

C’était le deuxième vol en avion pour notre bébé. Le premier avait duré 2h (vous pouvez lire le récit de celui-ci ICI) et celui-ci durait environ 7h. Nous n’avions plus le stress de la douleur aux oreilles au décollage et à l’atterrissage car nous avions vu que tout s’était bien passé la première fois. L’important est de faire téter votre petit bout.

Comme toujours, nous sommes rentrés dans les premiers dans l’avion. Nous avons gardé notre poussette jusqu’à l’entrée dans la cabine.

Comme Clément pesait moins de 10 kg, nous avions une place spéciale où nous avons eu la possibilité de le faire dormir dans un petit berceau. Étant donné que nous avions choisi un vol de nuit (ce que je vous conseille de faire avec un petit si vous le pouvez), il a mangé puis s’est endormi quasiment tout le vol à l’aller comme au retour.

Avec un petit vous serez généralement chouchoutés 🙂

 

Voici une petite vidéo où vous trouverez tout ce que j’emporte en avion et vous pourrez également observer la façon dont Clément était installé.

 

 

Les activités

C’est là que ça peut être un peu moins fun puisque vous serez peut être obligés de faire certaines activités à tour de rôle. Pour tout ce qui est balade, il n’y a jamais eu de souci et nous l’avons emmené partout. Je vous conseille de vous équiper de pots isothermes que vous pourrez trouver notamment sur le site des petits baroudeurs que j’adore ! Vous y trouverez des biberons isothermes, des gourdes isothermes, de quoi mettre les compotes… Tout le nécessaire pour être tranquille et ne pas dépendre d’un point restauration pour réchauffer le repas.

De notre côté, nous avions choisi de faire de la motoneige, du chien de traineaux, de la pêche sous glace… La plupart du temps nous nous sommes arrangés avec les organisateurs qui étaient très compréhensifs et qui avaient déjà rencontrés ce genre de situation. N’hésitez pas à demander des solutions.

Quoi qu’il en soit, il est évident que nous avons fait certaines activités un par un, d’autres avec notre bébé et parfois même il y a des structures où vous pourrez trouver des garderies afin de profiter en couple de l’activité. Vous pouvez tout à fait orienter vos recherches avec ce critère.

 

Les dodos

Concernant les dodos de notre titi, nous ne nous encombrons pas de lit parapluie car les hôtels ou logement type Airbnb ont très souvent ce qu’il faut à disposition. Il faut bien sûr se renseigner avant afin d’être certain que vous aurez un lit pour votre bébé mais en général vous n’avez pas besoin de prendre de lit. Ce qui est déjà un gros poids en moins…

Nous emportons partout avec nous un petit plaid qui nous permet de le couvrir dans toutes les situations et également la nuit. Bien souvent les hôtels fournissent uniquement un drap pour couvrir votre bébé car ils n’ont pas toujours de couettes à petites dimensions. Du coup je vous conseille d’emporter votre propre plaid ou petite couette et puis votre bébé sera habitué et aura son petit confort qui le rassurera.

 

S’organiser et questions diverses

C’est LA clé lorsque l’on part en voyage et surtout dans un pays lointain.

  • Tout d’abord je vous conseille de prendre le nécessaire en nourriture pour le début du voyage. Nous avions pris quelques petits pots pour les 4 premiers jours, puis nous avons acheter les autres sur place, idem pour l’eau. En revanche, pour les couches et le lait, nous avions emporté le nécessaire pour tout le voyage. Il faut bien prendre ça en compte dans vos bagages car ça pèse très lourd !
  • Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, n’hésitez pas à prendre le nécessaire à pique nique que vous pourrez trouver ICI.
  • Nous avons beaucoup bougé en voiture. C’est très pratique puisque nous sommes libres d’aller où on le souhaite et surtout à notre rythme, ce qui est important avec des enfants. Pensez simplement à réserver les sièges auto. Nous avons eu quelques petites galères concernant l’installation car leur technique n’est pas la même que chez nous mais nous avons réussi 🙂 Préparez-vous !
  • Prévoyez aussi les tenues adéquates selon le climat. Là encore le site les petits baroudeurs est mon meilleur allier.
  • Ensuite vous avez été nombreux à me poser des questions sur le décalage horaire. Il y a en effet 6h de décalage, ce qui n’est pas rien pour leur petit organisme. De ce côté ci nous ne nous sommes vraiment pas angoissés et nous le laissions vivre comme il le souhaitait. Et finalement il a très bien attrapé le rythme. Il faut dire que le premier vol l’a fatigué. Du coup nous sommes arrivés vers 22h (heure locale) au Canada et il a dormi quasiment toute la nuit. Le rythme était donc quasiment pris. Le retour a été plus compliqué. Il a mis environ une semaine à reprendre ses habitudes.

 

J’espère que mes astuces vous aideront à préparer vos prochains voyages en famille ! N’hésitez pas à me poser d’autres questions en commentaires si je n’ai pas répondu à toutes vos interrogations.

Je vous embrasse et vous dis à très vite,

Emeline

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

2 Commentaires

  1. 24 mai 2018 / 7 h 45 min

    Quel beau voyage, et quel courage tu me donnes pour le faire !

    • 24 mai 2018 / 14 h 57 min

      Oh oui c’est merveilleux de voyager avec ses enfants ! Il faut se lancer, tu verras que tout ira très bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *